logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/07/2012

La dragée de Verdun

Un p'tit week-end aller-retour à Verdun, juste le temps de découvrir quelques spécialités dont la dragée et je partage cette friandise avec vous

 

show_image_in_imgtag.php.jpg


Verdun et ses dragées

Verdun a les Dragées.

"Il n'est Dragées que de Verdun"

 

IMG193.jpg

Plus qu'aucune Nation, la France peut s'enorgueillir de ses spécialités sucrées. Montélimar, Nancy, Cambrai, Aix en Provence, Vichy, etc... possèdent le titre de noblesse de bouche qui contribue pour une part à leur renommée.

Bonne pour l'haleine et pour la digestion, elle était surtout réputée combattre la stérilité, d'où sa présence sur les tables françaises à chaque évènement familial : mariage, baptêmes, communions...

A Verdun, les vertus de cette friandise sont célébrées au cours d'une fête folklorique qui déplace plus de 15 000 personnes et qui fait dire à un journaliste "Quelle manifestation" sucrée "peut se vanter de réunir pour la fête autant de monde".

 

Ses origines sont fort reculées. C'est, vers l'an 1220, qu'un apothicaire de verdunois eut l'idée de génie. Il prit des amandes dont il se servait pour faire ses gâteaux, il les enroba d'une couche de sucre et de miel puis, pour faciliter leur transport, les fit durcir.

La Dragée était trouvée et portait le nom d'EPICE. Ce produit eut bientôt sa vogue dans la noblesse et de drageoir fut de rigueur pour les dames. Ces épices restées sous forme de pralines jusque vers l'an 1600 prirent alors leur forme actuelle : enveloppe dure mais lisse conservant la forme du fruit.

En 1660, Colbert écrit au Roi : "Il se fait à Verdun grand commerce des Dragées".

Deux siècles de tradition

En 1783, la confiserie J. BOIVIN, rue Mazel, représente la première phalange de ce qui devait devenir les Etablissements BRAQUIER.

Messieurs Léon BRAQUIER et Edouard BOIVIN achètent, dès l'armistice de 1871, le château de Coulmier, ancienne villégiature des évêques de Verdun, et font une vaste usine. Complètement détruite lors de la Bataille de Verdun en 1916, l'usine fut reconstruite et modernisée. La société "La Dragée de Verdun", anciens Etablissements L. Braquier, a été définitivement constituée le 11 août 1921. Les Dragées BRAQUIER ont conquis le monde entier. Des amateurs prestigieux ont marqué la légende de notre entreprise au fil des années :

Napoléon 1er  -   Le Président Carnot  -  Sa Majesté Edouard VII Roi d'Angleterre  -  Son Altesse Royale le Prince de Galles  - Leurs Majestés le Roi et la Reine des Belges  -  Le Président Charles de Gaulle.

Verdun est vraiment le berceau de la dragée et cette confiserie va se trouver mêlée à la vie de la cité en maintes occasions. Les Magistrats de la ville offraient aux hôtes de marque et aux personnalités royales ce succulent produit. Henri III s'en vit offrir à l'occasion de son sacre, en 1574. De passage à Verdun en 1603, Henri IV en reçut également. Les élus verdunois n'ont pas voulu rompre avec la tradition et chaque fois qu'un Chef d'Etat rend visite à la ville, il se voit remettre un Drageoir frappé des armes de Verdun.

Il est possible aujourd'hui de visiter la dernière entreprise verdunoise (Dragées Braquier SARL) spécialisée dans la fabrication de la dragée.

Liens :

http://www.tourisme-verdun.fr/

 

http://www.verdun-tourisme.com/

 

 

439823fa.gif

Toutes mes pensées de ce jour vont vers notre amie blogueuse Marylène

Gifs animés Amour (13).gif


Amitiés à tous

Janie




 

 

Commentaires

Coucou Janie !
Comme Ulysse tu as fais un beau voyage et tu as fait une cure de dragées , rooooh ! en ce moment tu exagères tu fais beaucoup de cures de bons becs , hi ! tu sais de quoi je parle ; hein ? Merci pour Marylène de lui dédier cette journée pour le dernier adieu à sa petite soeur . Ici soleil , ouf ! gros bizoux comtois , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 03/07/2012

C'est vrai qu'elles sont délicieuses....
J'ai eu l'occasion d'en manger.
Bonne journée à la femme débordée que tu es.
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 03/07/2012

J'ignorais l'origine de la dragée. Me voici plus riche de savoir.
Mon séjour à la chocolaterie du vieux moulin n'a pas été décevant non plus et l'Homme a bien apprécié son ballotin.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 03/07/2012

Nous les Français, les bonnes choses on connaît! Et dans nos régions, ce n'est pas ce qui manque,mais attention à ne pas en abuser. Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 03/07/2012

C'est bon les dragées mais au compte goutte hihihih
bisous bisous de nous deux
ch et jm

Écrit par : Christiane | 03/07/2012

très connue la dragée de Verdun, personnellement j'ai acheté les dragées chez Braquier pour le mariage de ma fille. Bises. Renée

Écrit par : Campanule | 03/07/2012

Bien passé ce périple les routes de l'Est commencent à te connaître , chocolats à Charleville, dragées à Verdun quand on est gourmands bises Renée-anne

Écrit par : Renée-anne | 04/07/2012

Verdun je suis née tout pres de cette ville J'ai fait une note l'an passé sur les dragées Braquier ainsi que sur la ville et ses champs de bataille
Enfants notre plus grand bonheur était de manger des grosses dragées de Verdun qui changeaient de couleur au fur et à mesure de la succion ; Bleu, blanc et rouge
Bises d'une ville sous la pluie
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 06/07/2012

Une friandise qui n'est guère connue sur les bords du Vieux Port où le Calisson et le Berlingot lui ont fait un barrage permanent, quand ce n'est pas les navettes bénites de la Chandeleur qui sont dégustées.

Grosses bises

Christian

Écrit par : Christian | 06/07/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique