logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/08/2012

LIMOGES

 

text197.gif

LIMOGES

LIMOGES1.jpg

Est une commune du Sud-Ouest de la France, préfecture du département de la Haute-Vienne et de la région Limousin.

Fortement marquée au Moyen Âge par le rayonnement culturel de l’abbaye Saint-Martial, Limoges, qui reste attachée à ses ostensions, est parfois surnommée " La ville rouge "ou " La Rome du socialisme " du fait de sa tradition de vote de gauche et des évènements ouvriers qu’elle connait au XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Ville universitaire, centre administratif et de services intermédiaires doté de tous les équipements d'une métropole régionale, Limoges, dont l'aire urbaine rassemble plus de 280 000 habitants, développe sa responsabilité de capitale du Limousin à travers une politique culturelle et artistique volontariste.

Ville de tradition bouchère, siège du leader mondial des équipements électriques pour le bâtiment, Limoges est également bien positionnée dans l'industrie du luxe. Elle se proclame " capitale des arts du feu " en raison de l’implantation toujours présente des grandes maisons de porcelaine, de ses ateliers d'art travaillant l’émail ou les vitraux, mais aussi en raison du développement de son pôle de compétitivité dédié à la céramique technique et industrielle.

Posée sur les premiers contreforts ouest du Massif central, Limoges est traversée par la Vienne, dont elle fut, à l’origine, le premier point de passage à gué. Entourée d'une ruralité limousine préservée de toute culture ou élevage intensifs, la " ville qui entre en campagne " s'étend sur une superficie de 78 km2. Elle offre une qualité de vie souvent mise en exergue, qui se mesure à l'aune de l’importance et de la qualité des espaces verts qu’elle entretient.

Déjà réputée pour ses émaux dans l’occident médiéval, Limoges a gagné une renommée internationale avec la porcelaine. Son patrimoine bimillénaire, qui lui a valu le label "Ville d’art et d’histoire " en fait une destination touristique appréciée. Reconnue " Ville d’art et d’histoire " depuis 2008, 35e aire urbaine de France, Limoges, dont la notoriété tient aussi au palmarès de son club de basket, le Cercle Saint-Pierre (CSP), constitue après Toulouse et Bordeaux, le troisième centre urbain du grand Sud-Ouest français.

Cœur d’une aire urbaine de plus de 280.000 habitants et premier pôle économique du Centre-Ouest, Limoges jouit d’une position centrale propice aux échanges.

Elle se situe à la croisée de l’axe autoroutier Espagne/Europe du Nord et de la route Centre-europe Atlantique. Un aéroport international, des liaisons ferroviaires régulières vers Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse et, demain, une liaison TGV pour relier la capitale en moins de 2 heures : autant d’atouts pour s’y implanter.

A la croisée des grands axes routiers européens, Limoges est au centre du plus long tronçon autoroutier sans péage du territoire national. Près de 400 000 passagers transitent par son aéroport international.

LIMOGESCAARTE3.gif

Sur le site de la gare de Limoges Bénédictins le Centre Intermodal d'Echanges de Limoges (CIEL) permet d'accéder directement à tous les modes de transports terrestres (train, bus, car, taxi ou véhicule individuel).

Dotée des services d’une capitale régionale et d’un environnement préservé elle attire chaque année 2500 nouveaux habitants auxquels la municipalité propose un accueil personnalisé.

 P1100045.JPG

Gare des Bénédictins

Imposante est le mot qui vient à l'esprit ! Construit d'après les plans de Roger Gonthier, sur les terres d'un ancien couvent bénédictin, l'édifice fait la fierté des Limougeauds. Depuis 1929, l'immense coupole de 31 mètres de haut et son campanile attenant, qui s'élève à 61 mètres au-dessus du sol, veillent sur la ville, coiffés de leur chapeau de cuivre. Pénétrez dans le grand hall et levez les yeux : outre de magnifiques sculptures allégoriques d'Henri Varenne, les vitraux art-déco de Francis Chigot prennent ici toute leur lumineuse valeur.

P1090981.JPG

Cathédrale Saint-Etienne

Entrepris en 1273, cet édifice gothique est achevé à la fin du XIXème siècle, soit six siècles de construction. Le portail Saint-Jean de style gothique flamboyant est particulièrement magnifié sous l'éclairage nocturne. A l’intérieur se trouve un jubé très richement orné dans le style Renaissance. L'édifice reste l'un des rares grands monuments gothiques du sud de la Loire. A l'issue d'une campagne de fouilles à l'été 2005, un baptistère exceptionnel, un des plus grands de France, a été découvert au pied de la cathédrale. Cet édifice prestigieux est en attente d'une inscription aux Monuments Historiques, dans le but d'une future mise en valeur du site.

Cathédrale construite en granite. Connue comme l’une des plus belles cathédrales ogivales du sud de la France ; premier édifice religieux au IIIème bâti par Saint-Martial, puis basilique dédiée à Saint-Étienne au Vème ; cathédrale romane au XIème où Richard Cœur de Lion fut confirmé Duc d’Aquitaine en 1169 ; l’essentiel du clocher et de l’église sont du XIIIème, avec une jonction entre les deux du XIXème siècle.

P1100003.JPG

Les Jardins de l'Evêché

Les jardins de l'Evêché se déploient sur 5 hectares en plein cœur du quartier de la Cité. Les six terrasses qui le composent ont été aménagées sur les pentes du Puy Saint-Etienne lors de la construction d'un nouveau palais épiscopal, à la fin du XVIIIème siècle. Acheté par la ville en 1910, cet ensemble a été progressivement réaménagé. Le promeneur peut y découvrir un jardin à la française, un vaste jardin botanique et un espace écologique présentant les environnements naturels du Limousin. Les terrasses offrent un point de vue remarquable sur les bords de Vienne.

P1100042.JPG

Les magnifiques Halles Centrales

à l’architecture métallique, typique du XIXe siècle, ornée d’une frise de porcelaine aux décors représentant les métiers de bouche. Le marché est richement achalandé et propose une belle gamme de produits du terroir. Fiez-vous aux connaisseurs qui arpentent les allées bien déterminés à emplir leurs paniers aux stands familiers.

Construites entre 1885 et 1889, les halles centrales de Limoges possèdent un charme évident et ne semblent pas atteintes par le temps.

L’architecture est inspirée de l’Exposition Universelle de 1878 et des techniques de Gustave Eiffel. Elle a été inaugurée en 1889.

Une frise en porcelaine constituée de trois cent vingt-huit carreaux décorés dans la tradition limougeaude orne la façade. Celle-ci représente l’ensemble des produits alimentaires proposés et que l’on peut encore acheter aujourd’hui à l’intérieur.

Cette magnifique frise, fabriquée par les Établissements Guérin, est aujourd’hui classée monument historique.

P1090965.JPG

L'Automobile Club Limousin

Immeuble de 1935, de l'architecte Moreau

 

P1090958.JPG

La Chapelle Saint-Aurélien

est un édifice religieux des XVe et XVIIe siècles qui abrite les reliques du second évêque de Limoges, saint Aurélien. Cette petite chapelle est la propriété de la confrérie saint Aurélien, héritière directe de l'ancienne corporation des bouchers de Limoges.

À l'origine, la chapelle fut construite pour recueillir les reliques de saint Aurélien qui se trouvaient alors dans l'église saint Cessateur (disparue, située au bas de l'actuelle rue des Pénitents-Rouges), qui était alors en ruines. Au XVIIe siècle, le chœur fut agrandi et décoré dans le style baroque. A la Révolution française, la chapelle fut vendue comme bien national et achetée par un membre de la confrérie de saint Aurélien : cette dernière en est toujours le propriétaire. La chapelle est encore un lieu de culte important pour les habitants du quartier de la Boucherie et les membres de la confrérie.

P1090954.JPG

L'église Saint-Michel-des-Lions

est une des principales églises de Limoges. Elle doit son nom aux deux lions gallo-romains de pierre qui gardent son entrée. C'est une église de style gothique, construite entre les XIVe et XVIe siècles. Elle possède un typique clocher limousin (comme la cathédrale St-Étienne) surmonté d'une curieuse boule métallique.

L'église conserve les reliques de Saint Martial autour desquelles existe toujours un culte pris en charge par la Grande confrérie de Saint Martial et la confrérie des Porteurs de la Châsse. Elle possède aussi les reliques de Saint Loup et de Sainte Valérie auxquels sont dédiés deux confréries. Ces reliques sont conservées dans un retable construit au XIXe siècle qui célèbre la vie et les miracles de Saint Martial. L'église possède aussi un riche mobilier.

P1090963.JPG

DANCIN-1.GIF

 DIAPO DE LA BALADE

blinkie_051_07.gif

J'ai bien arpenté de long en large la plage à la recherche de ces beaux nageurs "shirtless" et en boxer

Rien en vue...

rire6.gif

Ah ! mais oui ils sont à Londres -lol-

nageurs.jpg

hi22211.gif

Amitiés
Janie

 

 

Commentaires

ah la fête des petits ventres ...une belle institution que le bien manger , mac do peut aller se rhabiller avec sa bouffe !
bisous

Écrit par : josette | 02/08/2012

belle ville de limoges
merci pour cette balade devant mon ordi
bises à bientot

Écrit par : cornaire | 02/08/2012

Me voici avec une idée de Limoges que je ne connais pas du tout. J'aime bien le vieux quartier. Merci pour cette balade.

Bisous.

Écrit par : judith | 02/08/2012

mais il n'y a pas de plage à Limoges ! hanterai tu les piscines ? c'est vrai qu 'ils sont à Londres ces beaux gosses le plus beau c'est Camille Latour oui mais il a Valérie Bègue la belle réunionnaise bonne balade bises Renée-anne

Écrit par : Renée-anne | 02/08/2012

Limoges ....c'est à une heure de chez nous tu le sais ça ????
Gros bisous !!
Nicole

Écrit par : Nicole | 03/08/2012

Jolie note sur Limoges..... Mais où est la porcelaine !!!!
Je sais tu préfères chercher les beaux nageurs .... tu ne changeras jamais.
Continue à passer de bonnes vacances, moi me voilà rentrée.
0 bientôt
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 03/08/2012

belle note que tu as faite là dommage pour toi en effet les beaux nageurs sont partis gagner de belles médailles

bon séjour et amuse toi bien
bisous

Écrit par : bernadette | 04/08/2012

Limoges belle ville que je connais bien puisque 2 de mes soeurs y résident
Tu mène une vie bien remplie et trepidante
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 05/08/2012

coucou le pigeon voyageur
Je ne connais pas Limoges, je n'y suis que passé, mais cela donne envie de s'arrêter
bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 05/08/2012

Coucou Janie !
Nous somme déjà passés par Limoges sans la visiter et grâce à toi par le biais du blog je l'ai fais en ta commpagnie et celles de tes hommes , merci ! Rooooooooh ! tu n'as pas trouvé un bel idolâtre sur la plage ma pôvre Janie . Hi ! bon lundi et des gros bizoux de moi , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/08/2012

Limoges, nous nous y avions fait étape pour nos vacances dans les Hautes Pyrénées. Je me souviens bien de la gare, mais c'est tout... Merci pour ces photos qui me font connaître un peu plus cette ville.

Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 07/08/2012

Bonjour Janie,

Je n'aurai jamais paré Limoges de tous ces monuments, même si je soupçonnais un très riche passé. Les émaux de Limoges ont rayonné sur toute la chrétienté. J'ai un livre fort documenté sur leur origine et les commandes passées par les empereurs et rois au Moyen Age.

Tu as fait là une note fort bien documentée, je dirais même trop riche pour la lire en une seule fois.

La gare elle même vaut le coup d'oeil !!

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 28/08/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique