logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/02/2014

Vous reprendrez bien un peu de soupe !

Vous reprendrez bien un peu de soupe !

soupegif5-1-.gif

Tout le monde connaît les pâtes à potages (vermicelles, lettres, étoiles...)pâtes potagesC15.jpg      pâtespotagesCC16C.jpg

Aujourd’hui je veux vous faire découvrir les "plombs" des pâtes en forme de petites billes que j’ai récemment découverts. On en trouve dans toutes les épiceries orientales, dans certaines grandes surfaces, la marque Panzani en commercialise aussi, vous pouvez donc remplacer les pâtes à potages traditionnelles par les plombs, c’est délicieux !

plomb3.jpg

plombspanzani.jpg

Les plombs sont utilisés dans un plat algérien traditionnel et hivernal, appelé "aïch" "berkoukés" suivant la région, qui occupe une grande place dans la cuisine de l'ouest Algérien. Il est traditionnellement préparé lors de l'arrivée d'un nouveau-né pour la maman qui s'en nourrit pendant 7 jours afin de récupérer des forces. Il est composé de légumes, viande et pâtes en forme de gros grains de couscous roulés à la main qu’on appelle aussi petits plombs. Les recettes diffèrent d'une région à l'autre, il y a autant de recettes que de noms différents pour ce plat, chacun avec sa façon de faire mais tout aussi délicieux les uns et les autres. En Kabylie, le berkoukés est le plat de certaines célébrations : accouchements, première dent, inauguration des labours, etc. Dans l'Ouest algérien, il est notamment préparé à l'occasion de certaines célébrations, le mawlid (commémoration de la naissance de Mahomet, le Prophète de l’Islam) à Sidi Bel Abbès, ou yennayer (le nouvel an berbère) à Tlemcen. (sources Internet et http://fr.wikipedia.org/wiki/Berkoukes)

plombsberkoukes-aux-legumes3_3.jpg

Quelques souvenirs...

Dans mon enfance dans les années 1960, chez mon parrain né en 1913 et d’origine italienne, on mangeait de la panade agrémentée de parmesan. La panade était faite à base de pain, d’eau, de sel. Elle pouvait s’améliorer avec du beurre et un jaune d’œuf. Avant elle était considérée comme le plat du pauvre et est donc devenue synonyme de misère. Ainsi, lorsque l'on mangeait de la panade, on était dans de beaux draps.

La panade peut se rapprocher de la mouise.  "Être dans la panade = Être dans le pétrin."

panadeVgQO3dQ5PbRKM5K4ZIi-XrZEjRs.jpg

Je me souviens aussi que ma petite mère d'origine bretonne, se rappelant son enfance, nous cuisinait une bouillie de blé noir ou grou à la consistance épaisse qu’elle versait dans un bol. On y faisait un puits pour mettre un morceau de beurre salé et on dégustait à la petite cuillère. Le reste (ou la totalité de la bouillie) pouvait se déguster le lendemain, refroidi, coupé en cubes ou en tranches et passé à la poêle dans du beurre salé qu’on mangeait en accompagnement ou en version sucrée, saupoudrée de sucre en poudre.

grou.jpg

Traditions françaises

En Auvergne certaines personnes "font chabrot"

chabrot.jpg

 Faire chabrot ou faire chabròl est une antique coutume occitane et paysanne qui se pratiquait dans de nombreuses campagnes françaises. Cela consistait, quand il restait un fond de soupe ou de potage, à ajouter dans l'assiette du vin rouge pour diluer ce bouillon puis de porter le plat à la bouche et l'avaler à grandes goulées. Le Périgourdin fà chabroù ; en Limousin on fait chabrot ; tandis qu'en Provence, Frédéric Mistral explique que cabroù est issu du latin capreolus. Faire chabrot, c'est donc "boire comme une chèvre». Au Poitou et en Saintonge, on utilise aussi le mot "godaille". En gascon, on utilise aussi le terme godala (probable métathèse de goulade, "goulée"). Il semblerait que cette pratique ait aussi existé au nord de la Loire : dans le dernier volume de la Chronique des Pasquier, Georges Duhamel parle d'une pratique déjà ancienne ("c'était une coutume de mon père ") qu'il appelle le champorot et qui est le chabrot.

chabrot100205070845687233.jpg

 Aujourd’hui, considéré comme un geste rustique et rural, peut, dans  certaines occasions, se pratiquer dans tous les milieux, dans un esprit de connivence et de convivialité…

chabrot1chab3.JPG

Pour finir avec la soupe

La soupe de saison : la soupe à l’ail contre les virus

soupe-a-l-ail-300x200.jpg

Un moyen simple de renforcer votre système immunitaire est d’être généreux avec les herbes, les épices et condiments dans votre cuisine. Les herbes et épices sont un moyen simple et accessible à toutes les bourses pour donner bon goût à la nourriture tout en augmentant les qualités nutritionnelles et thérapeutiques des aliments. L’ail, en particulier, est apprécié dans la plupart des civilisations pour ses vertus curatives, notamment contre les maladies infectieuses telles que le rhume et la grippe. Cela est probablement dû à ses effets stimulants du système immunitaire. L’ail frais est un puissant agent antibactérien, antiviral, et antifongique.

 

malade22.jpg

 

Je vais tester immédiatement j'en suis à ma deuxième bronchite depuis le début d'année.

epices rabelais.jpg

Ci-dessous une bonne recette de soupe à l’ail du site des épices Rabelais

 http://www.epices-rabelais.com/fr/home.html

Ingrédients pour 4 personnes : •  2 1/2 têtes d'ail (ail rose de Lautrec ou ail fumé d'Arleux) • 1 oignon • 3 cuil. à soupe d'huile d'olive • 1 carotte • 2 pommes de terre de taille moyenne • 2 cuil. à soupe de fond de volaille • 1,5 l d'eau • 1 feuille de laurier • 1 cuil. à café de thym • 1/2 cuil. à café d'Epices Rabelais • Quelques brins de persil • 4 œufs • 5 cl de vinaigre blanc  45 cl d'eau • Sel, poivre blanc Muntok

Préparation : 20 minutes. Épluchez les gousses d'ail, coupez-les en deux et retirez les germes. Émincez l'oignon. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en dés. Pelez la carotte et taillez-la en rondelles. Mélangez l'eau et le fond de volaille. Dans une marmite, mettez l'huile à chauffer. Faites légèrement revenir l'oignon (5 minutes). Ajoutez les morceaux de carotte, de pommes de terre, l'ail, le laurier et le thym. Mélangez puis versez 1,5 l de bouillon de volaille. Portez à ébullition puis laissez mijoter à couvert 30 minutes. Salez et poivrez. En fin de cuisson, passez la soupe au mixer. Dans une casserole, mettez à chauffer 45 cl d'eau salée avec 5 cl de vinaigre blanc. Cassez un œuf dans une tasse et renversez-le délicatement dans l'eau frémissante. Recommencez la même opération pour les trois autres œufs. Laissez-les pocher 3 minutes. Retirez-les avec une écumoire. Servez la soupe dans un bol ou une assiette à soupe. Placez un œuf poché au centre et parsemez de persil ciselé. Accompagnez-la de croûtons aillés.

soupe à l'ail rabelais58.jpg

Vous trouverez aussi des recettes de soupe à l’ail sur les blogs d’Anita, note du 13 janvier 2013 : http://unesarthoise.blog50.com/archive/2013/01/13/en-remo... 

et de B.A. ET LANGUEDOC, note du 16 septembre 2011 rubrique cuisine : http://baetlanguedoc.blog50.com/archive/2011/09/16/l-ail-...

soupe grimace.jpg

Je garde un mauvais souvenir de ma 1ère découverte de la soupe au potiron, j'avais environ 8ans et avec mes frères nous n'avions vraiment pas aimé et je me rappelle que mon père s'était fâché quand maman qui ne consommait pas de sucre (une anomalie de sa famille bretonne) nous avait autorisés à ne pas la manger. Et maintenant je trouve ça délicieux !

 Et vous, avez-vous une recette familiale, un souvenir bon ou mauvais avec la soupe ou votre soupe préférée ?

A vous maintenant !

Bonne fin d'hiver à tous

 

janie-569444.gif

 

 

Commentaires

C'est le temps des soupes
Mon grand père chaque soir faisait chabrol avec du gros rouge!
la soupe de potiron je n'aimais pas Maintenant comme toi j'aime surtout celle de potimaron plus douce(J'en mange ce soir )
Le plus mauvais souvenir c'était la soupe au lait sorte de bouillie avec du tapioca ça me levait le coeur...
Bonne soupe
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 10/02/2014

Eh bien moi, je préfère la soupe de bons légumes du jardin, pour ce soir velouté de poireaux ( sauvages). Pour l'ail, alors là en bonne méridionnale, j'en utilise dans tous les plats. Quand à la soupe à l'ail, je la connais depuis l'enfance, c'était la soupe du pauvre, la tienne est bien trop riche. Amicalement.

Écrit par : monique Ruiz | 10/02/2014

décidément c'est soirée soupe...
les tiennes sont plus roboratives que la mienne,

bonne soirée donc, auprès de nos bols

Écrit par : fanfan du fatras | 10/02/2014

Hello Monique,
Pour la soupe à l'ail, j'ai trouvé cette recette sur le site : les épices Rabelais, maison qui existe depuis 1880 à Marseille, site que je tenais à vous faire découvrir.
Quant à la grand mère de mon mari qui habitait Cabestany dans les Pyrénées Orientales lui faisait quand il était souffrant une soupe uniquement composée d'ail et de thym.
Pour Brigitte, comme toi je ne suis vraiment pas "fan" du tapioca qui revient pourtant à la mode.
Amitiés
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 10/02/2014

Coucou ma Janie !
Ah ! la soupe c'est tous les soirs été comme hiver avec les légumes épluchés, à ma façon avec les légumes frais, je rajoute de légumes secs, petits pois cassés, lentilles etc... Ici aussi les paysans mangeaient la soupe avec du vin mais je ne sais plus le nom de cette soupe. Bon, ok ! je prends le défi soupe ma prochaine note. Des gros bizoux vitaminés comtois pour toi !

Écrit par : françoise la comtoise | 10/02/2014

Ici je prendrais bien une lichette de soupe et je vais faire "chabrot", ça réchauffe notre vieille carcasse !

Bisous.

Écrit par : judith | 10/02/2014

oui une bonne soupe de poireaux ,carottes ,choux
pommes de terre comme dans l'enfance à la campagne !
ou à l'oignon , à la graisse comme autrefois
amitiès

Écrit par : ventdamont | 10/02/2014

J'aime toutes les sortes de soupe, sauf celles qui se mangent froides, genre gaspacho !
Ce soir, c'est soupe au potiron, ça tombe bien, sinon tu m'aurais fait languir !!!

Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 11/02/2014

Une sacré belle note !! Il parait que tu tousses encore ??? tu as dormi sans tes chaussettes ?? meilleure santé gros bisous du berry !!
Nicole

Écrit par : La Berrichonne | 12/02/2014

Quel plaisir de manger , encore toutes ces bonnes soupes d'antan, préparé à la maison, les jeunes couples n'ont plus le temps d'en faire hélas !
le tapioca est toujours d'actualité, , mais je préférai celui d'avant moins farineux ! plus naturel
soleil en Morbihan aujourd'hui !

Écrit par : Marie-Thérèse | 13/02/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique