logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/07/2012

Petits souvenirs Fête de la Madeleine à Saugues

Petits souvenirs

 Fête de la Madeleine à Saugues

madelaine_2012-287x400.jpg

Au programme…

20ème anniversaire du jumelage Saugues-Modave

Brocante et Vide-greniers autour de la Collégiale Saint Médard

Saugues frappe sa monnaie : Fonte et frappe des pièces de monnaie ‟Les Benus”

IMG358.jpg

 

IMG356.jpg

 

IMG350.jpg

Salon du livre avec 50 auteurs 

Sculptures à la tronçonneuse

IMG344.jpg

 

IMG345.jpg


La boutique du boulanger : Cuisson du pain au four à bois

Exposants de produits locaux et artisanaux

12h : repas champêtre ‟ Le Baluchon du Pèlerin ”, place Jean-Claude SIMON

Au marché couvert :

Concours Interdépartemental d’Abondances

Concours Inter cantonal de Montbéliardes ;

Présentation de Limousines, d’Aubracs, d’ovins, de matériel agricole…

IMG382.jpg

 

IMG383.jpg

 

IMG384.jpg

 

IMG386.jpg

 

IMG387.jpg

 

IMG389.jpg

 

IMG400.jpg

 

IMG402.jpg

En soirée : Aligot Géant au gymnase et Bal Musette gratuit.

vache1qvm9r2jc.gif

Amitiés
Janie

17/07/2012

Balade estivale en Haute Loire à Esfacy Vallée de la Senouire

Encore un joli p'tit coin de Haute Loire

 

lasenouire carte.jpg

La Senouire

IMG333.jpg

est une rivière française qui coule dans la région d'Auvergne, dans le département Haute-Loire, l'affluent de l'Allier en rive droite (donc un sous-affluent de la Loire) le plus important par son débit et la superficie de son bassin versant après l'Allagnon. Elle prend naissance sur la commune de Sembadel  à proximité de la Chaise Dieu en bordure des Monts du Forez (1100 m d'altitude). D'abord petit ruisseau s'écoulant paisiblement sur les plateaux herbeux et forestiers cristallins de la Chaise-Dieu, la Senouire s'encaisse à partir de Saint Pal-de-Senouire dans une vallée étroite et profonde aux versants boisés. En aval de Mazeyrat-Aurouze, la vallée s'élargit et entre dans la "plaine" de Paulhaguet, occupée par des prairies et des cultures.

Elle se dirige d'abord vers le nord, direction qu'elle abandonne rapidement en faisant un demi-tour complet au niveau de la Chaise-Dieu, en direction du sud d'abord, puis du sud-ouest. Arrivée au niveau de Paulhaguet, elle change une dernière fois d'orientation, vers le nord-ouest cette fois, direction qu'elle maintient grosso-modo jusqu'à la fin de son parcours. Elle se jette dans l'Allier à Fontannes un peu en amont de Brioude.

Sur tout ce parcours, la population de truites présente de belles densités qui, combinées à la diversité des profils du cours d'eau et de la vallée, permettent d'exercer l'ensemble des techniques de pêche aux salmonidés (toc, mouche, lancer.) dans un cadre naturel préservé. A noter également les nombreux petits ruisseaux à truites qui affluent dans la Senouire sur ce secteur (Lamandie, Moullys, Rat, Charbonnières, Ribeyrette.).

En aval de Paulhaguet, la rivière grossit sensiblement grâce aux apports de deux affluents significatifs : le Lidenne et le Doulon. La pente assez peu marquée jusqu'à Lavaudieu, s'accentue sensiblement sur la fin du parcours où la rivière s'encaisse dans des petites gorges pour rejoindre l'Allier dans la retenue du barrage de la Bageasse.

Malgré une population de truites moins abondante qu'en amont, les possibilités halieutiques sur ce parcours sont nombreuses, pour la truite (poissons de belles tailles) ou les poissons blancs (chevesne, goujon et vairon en densités importantes). A noter également la présence d'une petite population d’ombres communs sur ces parcours.

P'tit diapo de la balade

Réalisation Bibi

ESFACY

 

esfacyvillage-texte-1.jpg

esfacyvillage-texte-002.jpg

esfacy3village-texte-3.jpg

Les Sensations d'Esfacy

esfacyaffiche1.jpg

esfacyaffiche2.jpg

Liens : http://www.esfacy.com/

vache.jpg

Amitiés

Janie

11/07/2012

Brioude en lumière

Spectacle époustouflant et superbe

BRIOUDE EN LUMIERE
Les chrysalides de Brioude

19Affiche_A3_Brioude-en-lumiere.gif

IMG106.jpg

Pour la 4ème année consécutive Damien FONTAINE s’est vu confié la création d’un nouveau spectacle son et lumière sur la Basilique Saint-Julien

Lien pour voir la vidéo du spectacle :

http://laruche.leveil.fr/Videos/Actualites/La-Basilique-S...

 

IMG124.jpg

IMG128.jpg



Cette quatrième création scénographique s’inscrit dans la lignée des spectacles précédents. La Basilique, théâtre des lumières, sera habillée par ce qu’elle recèle de plus précieux : ses trésors intérieurs et les détails insoupçonnés de son architecture.
Ses éléments statuaires, ses vitraux, mais également ses peintures murales, deviendront prétextes à des compositions inattendues qui se déverseront sur toute sa façade, restituant autant de tableaux en perpétuelle mouvance.
C’est ainsi que des éclats de vitraux, tous issus de la Basilique Saint Julien, viendront s’imbriquer les uns les autres, de manière démesurément agrandie sur toute l’ossature des lieux, jusqu’à recréer une œuvre foncièrement nouvelle.
La Basilique sera en quelque sorte devenue le reflet subjectif et monumental de ce qu’elle préserve pourtant habituellement des regards extérieurs.
Et il en sera ainsi par exemple avec ses peintures murales, qui deviendront à leur tour un matériau à part entière refaçonnant le Chevet, lui conférant soudainement des textures nouvelles. Plus tard, la Basilique apparaîtra richement sculptée par endroits, dorée à l’or fin ailleurs, selon une « Transfiguration » en parfait trompe l’œil.
La lumière relayera subtilement l’image, en l’occurrence par le recours à des rasants sur les dentelures et autres ornementations de la pierre, lesquels renforceront l’impression d’une totale métamorphose de l’édifice en un coffret somptueux. Mais également en venant immerger l’ensemble du Chevet et plus largement de la Place à travers des jeux de textures et de couleurs prolongeant les tonalités de l’image monumentale.
Plus tard, ce sont des statues et gargouilles empruntées à la Basilique qui s’extérioriseront de manière extravagante, s’enchevêtrant avec des gravures moyenâgeuses gardées dans l’antre de la Basilique, redessinant le Chevet à la manière d’anciennes enluminures. Avec là encore un travail extrêmement précis dans la disposition des éléments par rapport à l’architecture elle-même, mais également au niveau de leur cinétique et leurs mouvements.
La Basilique va ainsi évoluer au gré de textures diverses empruntées à autant de parties de son intérieur. Différentes matières se substitueront ainsi à la pierre de la façade, à l’instar des vitraux de la Basilique, du tissu des tentures, Recomposant sans cesse de nouvelles mosaïques semblant s’être échappées de l’antre secrète des lieux pour se révéler pleinement et magistralement aux yeux des spectateurs extérieurs. Car là repose le grand principe de cette scénographie : à savoir investir l’ « enveloppe » externe de la Basilique par des « morceaux » puisés aux sources de ses intérieurs « cachés ».
Pendant 25 minutes, dans une parfaite osmose entre la projection vidéographique, la lumière et le son, la Basilique Saint Julien s’évadera au rythme de transfigurations poétiques nourries de fragments de son propre intérieur et de détails dissimulés sur son pourtour extérieur.

P1090901.JPG
Une scénographie à la fois empreinte de magie, de spirituel et d’émerveillement pur.

 

P1090893.JPG


 

P1090894.JPG

P1090917.JPG

IMG128.jpg

ATT11.jpg

Mais ça m'empêche pas

de saluer gentiment les copines

hommesb817a513.jpg

belle journée.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique